Vous êtes ici : Accueil > Le Cher > Ses sorties nature > Les véloroutes
Le 21 mai 2019

Les véloroutes

Le canal de Berry et la Loire à Vélo

>> Le canal de Berry : premiers coups de pédale possibles

L’ancienne voie d’eau retrouve un second souffle. Aujourd’hui déclassée, elle servait jusqu’en 1951 à transporter le charbon des mines de l’Allier vers les forges du Berry. Les travaux d’aménagement des berges du Canal en véloroute sont lancés pour redonner vie à ce patrimoine étonnant qui traverse notre département.

Débutés en 2017, la première phase des travaux concerne quinze communes de Thénioux à Plaimpied-Givaudins et de Saint-Amand-Montrond à Épineuil-le-Fleuriel. Vous pouvez dorénavant circuler sur certaines portions et admirer les aménagements effectués pour valoriser ce patrimoine exceptionnel.

Sur le tronçon sud

L’entrée dans le Cher par l’Allier a bien changé. L’aménagement de la double écluse et du pont canal de la Queugne à Epineuil-le-Fleuriel constitue une entrée magistrale dans le département. Vous serez surpris de pouvoir vous balader en suspension au-dessus de cet ouvrage impressionnant. En poursuivant votre chemin, vous profiterez des espaces de repos aménagés pour pique-niquer.

Les travaux sont en cours pour vous permettre de rejoindre la gare d’eau de la Perche simplement. Ici, des gradines font office de banquettes et vous invitent à la détente devant l’étendue d’eau. À Ainay-le-Vieil, à l’entrée du village, le fond du canal accueille un nouveau jardin paysager parsemé de pas japonais permettant une balade immersive. Direction Colombiers et le Pont canal de la Tranchasse, classé monument historique. En attendant les autorisations pour le réhabiliter, la mise en sécurité est assurée.

Vous atteindrez ensuite Drevant, site gallo-romain, où de petits bateaux à moteur feront la joie des plus jeunes au niveau de l’embarcadère. Jusqu’à Saint-Amand-Montrond, l’itinéraire est aménagé pour vous permettre de longer le canal en toute sécurité.

A l’est, la piste cyclable s’étire jusqu’à l’écluse de la Vallée sur la commune de Saint-Pierre-les-Etieux. À partir de là, les berges sont accessibles uniquement en VTT jusqu’à Fontblisse, le km 0 du Canal de Berry.

Les travaux pour rejoindre l’itinéraire de la Loire à vélo et Bourges sont programmés dans la deuxième phase qui concerne 20 communes. Ils pourraient débuter en 2021.

Sur le tronçon nord

Les travaux ont démarré à Plaimpied-Givaudins. Un parking, d’une vingtaine de places, a été créé au lieu-dit du « Porche ». La piste pour rejoindre le centre-ville devrait être terminée cet été. Un espace détente est aussi en cours d’aménagement au niveau du lavoir de l’Abbaye.

Dans Bourges et jusqu’au lieu-dit Moulin-bâtard, l’itinéraire emprunte les pistes cyclables existantes.

Depuis Moulin-Bâtard, vous pouvez rejoindre le centre-ville de Mehun-sur-Yèvre sur une piste totalement aménagée et profiter des espaces de détente notamment au niveau de la gare

d’eau de Pont-Vert à Marmagne. Sur cette portion, de nombreuses plantations ont été faites pour accentuer la beauté des paysages : arbres, gazon, vivaces…

Enfin, à Mehun-sur-Yèvre, aux portes du château, le déversoir du glacis a fait peau neuve avec une réhabilitation de l’ouvrage similaire aux travaux réalisés tout au long du linéaire, afin de créer une identité propre à cette véloroute.

À noter que sur les parcours évoqués, la signalétique sera posée cet été.

>> Chiffres clés >> Montant total des travaux : 10 552 125 € dont : Région Centre-Val de Loire : 4 554 628 € >> Europe : 3 887 072 € >> Conseil départemental du Cher : 1 055 212 € >> Communes membres du syndicat Canal de Berry : 1 055 212 €

  • Plus d’informations

Afin de vous faire une idée précise du projet, découvrez ici les esquisses des architectes. Elles vous permettront de visualiser ce que sera le Canal dans votre commune d’ici quelques années.

Cette exposition est également visible dans les mairies des quinze communes concernées par la première phase des travaux : Ainay-le-Viel, Bourges, Colombiers, Drevant, Épineuil-le-Fleuriel, Foëcy, La Perche, Marmagne, Meaulne, Mehun-sur-Yèvre, Méry-sur-Cher, Plaimpied-Givaudins, Saint-Amand-Montrond, Thénioux, Vierzon.

Ce projet est co-financé par l’Union européenne. L’Europe s’engage avec le Fonds européen de développement régional-Loire et le Fonds européen agricole pour le développement rural.

>> La Loire à Vélo : un parcours unique

Partez à la découverte de la Loire, l’atout charme du Cher ! Profitez des 107 km de pistes cyclables aménagées de l’un des itinéraires cyclo-touristiques les plus fréquentés d’Europe avec près d’un million de cyclistes chaque année.

Comme eux, vous serez envoûté par ses paysages emblématiques : les vignobles du Sancerrois, le village classé d’Apremont-sur-Allier ou encore le port de Marseilles-lès-Aubigny… Tout est fait pour faciliter votre visite : transport de votre vélo via les Trains vélo Loire, acheminement de vos bagages, services dédiés aux cyclistes via les prestataires touristiques… Alors n’hésitez plus, en solitaire, en couple ou en famille, la Loire à vélo et faite pour vous.

Plus d’informations

  • Le saviez-vous ?

Afin de faciliter votre déplacement, le Conseil départemental a créé le réseau Berrycyclettes. Tout au long du parcours de la Loire à vélo dans le Cher, vous pouvez louer des vélos et équipements chez nos partenaires locaux.