Vous êtes ici : Accueil > Page d’accueil > Assemblée départementale | 11 juillet
AD Collectivité
Le 19 juillet 2024

Assemblée départementale | 11 juillet

Les Conseillers départementaux ont étudié et adopté une cinquantaine de rapports autour de thématiques majeures pour le territoire et ses habitants en maintenant un cap budgétaire sérieux, en restant audacieux et volontaire : programme d’aménagement 2022-2026 pour soutenir les projets des communes, accompagnement important des actions en faveur de l’insertion sociale et professionnelle, soutien des actions en faveur des collégiens et de la jeunesse…

ZOOM SUR...

Aménagement du territoire

L’autorisation de programme « Aménagement du territoire 2022-2026 » vise à accompagner les projets d’aménagement des communes relevant des contrats de territoires – contrats de ville centre et du programme annuel, en application de la nouvelle politique de développement des territoires adoptée en 2022 par le Département. Dans ce cadre, des subventions d'investissement ont été votées pour un montant global de 2 443 965 euros et seront attribuées aux communes pour faire aboutir des projets sur de nombreuses thématiques : Vitalité - revitalisation centres villes/ centres bourgs – mobilité - Transition écologique, énergétique et environnementales - Services à la population – Tourisme et patrimoine – Assainissement – eau potable.

Solidarités / Santé

Dans le cadre du plan Cher Santé, les élus ont voté l’attribution d’une subvention de fonctionnement à la Communauté de communes Berry Grand Sud pour la location d’une borne de télémédecine pour un montant de 10 368 € sur 36 mois, la quatrième borne subventionnée par le Département dans un soucis d’attractivité médicale de notre territoire.

Solidarités / Terre de jeux

Parce que le sport concerne toutes les générations, le Département invite le label Terre de Jeu à se faire une place dans les EHPAD. Une subvention de fonctionnement de 17 550 € a été vote pour l’EHPAD de Bellevue pour l’organisation de l’action Les Jeux olympiques de l’EHPAD : Il s’agit d’ateliers de pratique physique et sportive adaptée pour les personnes âgées des différents sites de l’établissement.
2 000 € ont également été votés pour l’association Les PEP 18 pour l’organisation de l’action Chers sportifs : un projet réunissant des jeunes d’instituts médico-éducatifs et des écoliers pour la production d’une exposition photos sur le thème des sportifs du Cher.

Solidarités / insertions

L’année 2024 inscrit, comme les années précédentes l’emploi au cœur de la démarche d’insertion des personnes allocataires du RSA, tout en réaffirmant les droits et les devoirs de chacun. Le Département consacre ainsi, chaque année, une part importante des crédits d’insertion au financement des actions concourant à la mise en œuvre de cette politique. A ce titre, il participe aux ateliers et chantiers d’insertion, et propose une offre d’accompagnement complémentaire en faveur des allocataires du RSA rencontrant des difficultés de santé. L'ensemble des actions présentées dans le cadre de cette assemblée représente une dépense de 2 263 507 € votée ce jour par les conseillers départementaux.

Dans le même domaine de compétence, les élus approuvent l’expérimentation « Territoire zéro chômeur de longue durée » (TZCLD). Cette expérimentation a pour objectif de démontrer qu’il est possible à l’échelle d’un territoire, de mobiliser l'ensemble des acteurs dans une dynamique de coopération au service du droit à l’emploi et de créer des emplois supplémentaires dans des entreprises de l’économie sociale et solidaire, sous forme de contrats à durée indéterminée, en faveur des personnes privées durablement d’emploi. Bourges a été retenue pour la seconde étape d’expérimentation. La communauté d'agglomération Bourges Plus porte le projet avec l'association TZCLD créée. Pour l’équipe de référents insertion emploi, des acteurs comme EBE (l’entreprise à but d’emploi) constitue un nouvel outil d'insertion par l'emploi pour des personnes qu'ils accompagnent et qui ne possèdent pas des compétences immédiatement mobilisables dans une entreprise classique. La contribution financière du Département à l’expérimentation territoriale conformément aux modalités fixées dans les lois et les décrets, et de verser une subvention d’un montant de 16 104,54 € en 2024 à l’association « Expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée » pour le financement d’emplois dur sur 6 mois.

éducation / travaux

Le Conseil départemental poursuit la modernisation des installations dédiées à l’enseignement des sciences physique-chimie et sciences et vies de la terre (SVT) en collège. L’objectif consiste à doter les établissements de locaux et matériels adaptés aux pratiques pédagogiques actuelles de l’enseignement scientifique. Deux collèges vont bénéficier de travaux : Saint-Exupéry à BOURGES et Roger Martin du Gard à SANCERGUES. Les travaux seront réalisés de juillet 2026 à décembre 2027 pour un montant de 1 824 629 € TTC.

Afin d’améliorer l’accueil des 645 élèves du collège Voltaire à SAINT-FLORENT-SUR-CHER, le Conseil départemental du Cher va réaliser les travaux suivants : la création de blocs sanitaires neufs dans la cour, la restructuration de ceux existants dans le hall ainsi que la transformation d’espace et le redimensionnement de plusieurs salles de classe qui permettront d’améliorer les capacités d’accueil à 30 élèves par salle. Les travaux se dérouleront de mai 2026 à novembre 2028 pour un montant de 1 132 505 € TTC.

sport

Le Département poursuit son accompagnement auprès du mouvement sportif local et vote une subvention globale de 110 300 €. Fier d’accueillir le 9 juillet prochain l’arrivée de la 9ème étape du Tour de France 2024, le département s’associe notamment à la Ville de Saint-Amand-Montrond pour l’organisation de cet événement exceptionnel et lui attribue la somme de 100 000 €.

jeunesse

En 2024, l’assemblée départementale a reconduit ses dispositifs de soutien à la jeunesse avec notamment :

• L’aide à la formation BAFA/BAFD (pour un montant annuel de 7 500 €) : Elle permet aux jeunes d’accéder plus facilement à la formation BAFA/BAFD en allégeant le montant de leur formation et ainsi leur permettre d’entrer dans la vie active, en participant à l’encadrement des jeunes enfants et adolescents au sein des structures d’accueil de loisirs du département. Pour cette troisième session de l’année, le montant de 960 € sera attribué à 7 bénéficiaires du BAFA.
• Le dispositif Mobilité et secours : Il permet aux jeunes de 15 à 18 ans d’accéder à la mobilité, pour favoriser leur entrée dans le monde du travail. Concernant les sessions du premier semestre 2024, un montant global de 21 450 € sera attribué comme suit : une subvention de fonctionnement à l’UDSP de 1 200 € pour les séances d’initiation aux gestes qui sauvent et une aide individuelle de 150 € aux 135 jeunes âgés de 15 à 18 ans, soit un montant total de 20 250 €.

Culture

Le Conseil départemental a adopté en janvier dernier son nouveau schéma départemental des enseignements et pratiques artistiques (SDEPA) 2024-2028. Celui-ci vise notamment à soutenir les projets de territoire des écoles de musique. Ces projets, à l’initiative d’une école ou d’un groupement d’écoles, permettent la rencontre de différents acteurs culturels sur un même territoire, la rencontre avec des publics spécifiques ou encore la rencontre avec des musiciens et artistes de renommés et ce dans une démarche d’ouverture et de démocratisation de la pratique musicale. En plus des subventions déjà attribuées en 2024, la somme de 7 900 € va être attribuée en soutien aux projets proposés dans le cadre du SDEPA.

Solidarité internationale

Le Département soutient les projets d’acteurs locaux œuvrant à l’international pour le développement des populations les plus en difficulté, contribuant ainsi à placer les valeurs de solidarité et d’entraide au cœur même de ses actions. En application du règlement pour la coopération internationale, l’assemblée départementale attribue la somme 15 500 € à 7 associations locales.

Enseignement supérieur

Le pôle de formations sanitaires et sociales, propriété du Conseil départemental, regroupe trois établissements de formations : l’institut régional de formations sanitaires et sociales, l’institut de formation d’aide-soignant(e), et l’école régionale du travail social. Avec l’augmentation des effectifs et pour accompagner le développement de l’offre des formations sanitaires et sociales, une opération d’extension du bâtiment existant, a été lancée. Le coût total de l’opération s’élève ainsi à 5 043 399 € HT et le plan de financement est le suivant :

• Région Centre-Val de Loire : 3 020 000 €
• Autres collectivités dont le Département du Cher : 2 017 399 €.