Accueil > Actions > Culture, sport, jeunesse, tourisme > Archives départementales > Une frontière en mémoire : la ligne de démarcation dans le Cher

Une frontière en mémoire : la ligne de démarcation dans le Cher

Mise à jour 14 octobre 2014.

Le Conseil départemental du Cher et le Comité départemental d’union des associations des anciens et des amis de la Résistance et de la Déportation s’associent aux communes traversées par la ligne de démarcation pour inaugurer le 17 octobre un panneau d’information sur la Ligne de démarcation dans le Cher à Plaimpied-Givaudins.

Le Conseil départemental du Cher et le Comité départemental d’union des associations des anciens et des amis de la Résistance et de la Déportation se sont associés aux communes traversées par la ligne de démarcation pour matérialiser cette mémoire sur les territoires. Ce panneau d’informations permet aux habitants et aux visiteurs de prendre connaissance de cette histoire et de la transmettre aux générations futures.

Avec le concours de l’ONAC-VG 18, des Amis du musée de la Résistance et de la Déportation, de l’association des maires du Cher et des communes de : Apremont, Bengy-sur-Craon, Brinay, La Chapelle-Hugon, Cornusse, Croisy, Crosses, Flavigny, Foëcy, Germigny l’Exempt, Ignol, Jussy-Champagne, Méry-sur-Cher, Mornay-sur-Allier, Morthomiers, Neuvy-le-Barrois, Plaimpied-Givaudins, Preuilly, Quincy, Raymond, Saint-Just, Saint-Georges-sur-la-Prée, Sainte-Thorette, Le Subdray, Thénioux, Trouy, Vierzon, Villeneuve-sur-Cher, Vornay.